Ouest-Paléo
Ouest-Paléo

Le Kimméridgien charentais

I- Les échinides réguliers du Kimméridgien inférieur des Charentes (page 2)

Retrouvez ci-dessous la liste des échinides détaillés sur cette page :


-Orthopsis saemani   

-Paracidaris florigemma

-Pedina sp

-Pedina sublaevis   

-Pelanechinus corallina   

-Phymechinus thiollieri   

-Phymosoma supracorallinum   

-Plegiocidaris crucifera   

-Polycyphus distinctus   

-Polydiadema mammilanus   

-Psephechinus perlatus   

-Pseudocidaris mammosa

-Pseudocidaris thurmanni

Orthopsis saemani.

Orthopsis saemanni

Type : Orthopsis, Cotteau, 1864.

 

Synonymes : Orthopsis rupellii, Desor ; Hemipedina saemanni, Wright, 1855 ; Hemipedina saemanni, Cotteau, 1882 ; Orthopsis pomerianiae, Kongiel, 1957 ; Orthopsis saemanni, Lewis, 1986*. (D'autres espèces ont été distinguées mais toutes demandent à être réexaminées et diagnostiquées).

Ci-dessous : spécimens provenant de la sous-zone à Achilles (biozone à Cymodoce).

Critères de détermination :

 

- espèce de petite taille, 20 mm de diamètre maximum
- test légèrement déprimé, arrondi à l'ambitus
- face inférieure aplatie
- apex de petite taille de type dicyclique
- interambulacres larges avec tubercules flanqués de tubercules secondaires plus grands
- ornementation fine du test
- large ouverture buccale

Paracidaris florigemma.

Paracidaris florigemma

Type : Cidaris florigemma, Philips,  1829.

 

Synonymes : Paracidaris florigemma, Philips, 1829, Paracidaris blumenbachii, Munster et Goldfuss, 1829 ; Paracidaris laeviscula, Agassiz, 1840 ; Paracidaris lamberti, Savin, 1903 ; Paracidaris spinulosa, Cotteau, 1875 ; Paracidaris microstoma, Cotteau, 1875 ; Paracidaris leberti, Vadet, 1989 ; Paracidaris parandieri, Agassiz, 1840 ; Paracidaris moeschi, Loriol, 1869 ;

Ci-dessous : spécimens provenant de la sous-zone à Achilles (biozone à Cymodoce).

Critères de détermination :

- espèce de taille moyenne, 50 mm de diamètre maximum
- test subglobuleux et épais
- ambulacres étroits et sinueux
- apex de grande taille
- interambulacres larges avec tubercules crénelés et percés
- ornementation grossière du test
- large ouverture buccale

Pedina sp.

Pedina sp.
espèce-type:

Pedina, Agassiz, 1838.

 

Synonymes:

Pedina sublaevis, Agassiz, 1838

Pedina granulosa, Agassiz, 1847

Pedina davoustiana, Cotteau, 1856

Ci-dessous : spécimens provenant de la sous-zone à Achilles (biozone à Cymodoce).

Critères de détermination:
- test fortement aplati aux deux pôles.

- organisme sphéroïdal.

- petit apex de type dicyclique.

- orifice buccal rond de grande taille à pourtour incisé.

- aires ambulacriares étroites et presques droites

- aires interambulacraires avec plaques plus larges que hautes

- tubercules fins peu nombreux

- forte granulation du test

- épine cylindrique et lisse

Pelanechinus corallina.

Pelanechinus corallina

Type : Hemipedina corallina, Wright, 1858.

 

Synonymes : 

Pelanechinus, Keeping, 1878 ;

Pelanechinus corallina, Wright, 1858 ;

Pelanechinus oolithicum, Hess, 1972 ;

Ci-dessous : à titre d'illustration, spécimen provenant du Bathonien de l'Yonne (collection Ederlé).

Pour d'autres figurés de cette espèce, rendez-vous ici.

Critères de détermination :
- espèce de taille moyenne, 50 mm de diamètre maximum
- test relativement bas, faiblement globuleux
- ambulacres étroits munis de fins tubercules
- interambulacres larges avec fins tubercules percés non crénelés
- ornementation fine et régulière du test
- large ouverture buccale crénelée

 

Discussion : seule la face orale de cet oursin est connue.  Les ressources du "Natural History Museum" de Londres font figurer deux spécimens fossilisés partiellement complés, montrant la face orale de chacun. Ceux-ci ont conservé leur appareil masticateur. Concernant la Pointe du Chay, le seul exemplaire connu est le spécimen présenté ci-dessus : il s'agit des restes très fragmentaires d'un test de petite taille qui a cependant conservé ses radioles et son appareil masticateur (en désordre).

Phymechinus thiollieri.

Phymechinus thiollieri

Type : Echinus mirabilis, Agassiz et Desor, 1846.

 

Synonymes : 

Alternechinus, Schluter, 1870  ;

Phymechinus mirabilis, Agassiz et Desor, 1846 ;

Phymechinus jauberti, Cotteau, 1863  ;

Phymechinus lamberti, Savin ;

Phymechinus cretaceus, Schluter, 1870 ;

Phymechinus kunckeli, Cotteau, 1888 ;

Phymechinus perplexus, Smith, 1995 ;

Phymechinus thiollieri, Etallon, 1858 ;

Ci-dessous : spécimen provenant de la sous-zone à Achilles (biozone à Cymodoce).

Critères de détermination :

- espèce de taille moyenne, 50 mm de diamètre maximum
- test très rond, aplati aux deux poles
- disque apical de petite taille
- ambulacres étroits munis de fins tubercules
- interambulacres larges avec tubercules de différente taille
- tubercules lisses et non percés
- tubercules secondaires plus petits
- ornementation régulière du test
- large ouverture buccale crénelée

Phymosoma supracorallinum.

Phymosoma supracorallinum

Espèce-type : Cidaris koenigi, Mantell, 1822


Synonymes :

Phymosoma peroni, Cotteau, 1864 ;

Phymosoma calloviense, Cotteau ;

Phymosoma texanum, Roemer 1836 ;

Phymosoma loryi, Gras, 1852 ;

Phymosoma paynei, Smith and Wright, 1996 ;

Phymosoma quinquangulare, Schluter, 1881 ;

Phymosoma granulosum,Goldfuss, 1829.

Ci-dessous : spécimens provenant de la sous-zone à Achilles (biozone à Cymodoce).

Critères de détermination :
- espèce de petite taille, 25 mm de diamètre maximum
- test n'excédent pas 10 mm de haut
- test relativement circulaire et aplati
- apex et orifice buccale larges
- ambulacres étroits munis de fins tubercules
- interambulacres larges avec fins tubercules non percés
- interambulacres dépourvus de tubercules secondaires
/surbaissé avec pôles aplatis (double calotte circulaire)

Plegiocidaris crucifera.

Plegiocidaris crucifera

 

Espèce-type :

Echinus coronatus, Schlotheim, 1820.

 

Synonymes :

Plegiocidaris, Pomel, 1883 ;

Plegiocidaris crucifera, Agassiz, 1840 ;

Plegiocidaris marginata, Goldfuss, 1826 ;

Plegiocidaris coronata, Schlotheim, 1820 ;

Plegiocidaris punctata, Roemer, 1836 ;

Plegiocidaris salviensis, Cotteau, 1862 ;

Plegiocidaris farringdonensis, Wright, 1868 ;

Plegiocidaris bradfordensis, Wright, 1856 ;

Plegiocidaris saemanni, Cotteau, 1857 ;

Plegiocidaris michaleti,  de Loriol, 1905.

Ci-dessous : spécimens provenant de la sous-zone à Achilles (biozone à Cymodoce).

Critères de détermination :
- test relativement épais, aplati aux deux poles
- test atteignant 50 mm de diamètre
- grand apex de type dicyclique
- grand orifice buccal
- 5 tubercules par aire interambulacraire dont 1 crénelé
- aire ambulacraire étroite, dépourvue de tubercule
- test possédant une forte granulation

 

Discussion : Plegiocidaris crucifera est un cidaris très proche de Plegiocidaris coronata et Plegiocidaris cervicalis qui se rencontrent couramment dans le Jurassique allemand.

Polyciphus distinctus.

Polycyphus distinctus

 

Espèce-type :

Polycyphus normanni, Desor, Agassiz et Desor, 1847.


Synonymes :

Polycyphus michelini, Cotteau, 1857 ;

Polycyphus arabicus, Kier, 1972 ;

Polycyphus paucituberculatus, Kier, 1972 ;

Ci-dessous : spécimens provenant de la sous-zone à Achilles (biozone à Cymodoce).

Critères de détermination :
- test rond aplati sur le dessous, bombé sur le dessus
- test ne dépassant pas 25 mm
- disc apical petit
- aires interambulacraires munies de tubercules fins, lisses et non percés
- aires ambulavraires munies de tubercules presque de même taille que ceux de l'aire interambulacraire

Polydiadema mammilanus.

Polydiadema mammilanus

 

Espèce-type : 

Diademma davidsonii, Wright, 1851.


Synonymes :

Polydiadema mammilanum, Roemer, 1836 ;

Polydiadema priscum, Agassiz, 1840 ;

Polydiadema bourgueti, Agassiz et Desor, 1846 ;

Polydiadema bigranulatum ;

Plydiadema depressa, Agassiz et desor, 1846 ;

Polydiadema delagadoi, de Loriol ;

Polydiadema deslongchamps, Cotteau, 1869 ;

Polydiadema fittoni, Wright, 1868 ;

Polydiadema gauthieri, Cotteau, 1885 ;

Polydiadema guerangeri, Cotteau, 1859 ;

Polydiadema inaequalis, Agassiz et Desor, 1846 ;

Polydiadema neglecta, Thurmann, 1856 ;

Polydiadema langi, Desor, 1856 ;

Polydiadema princeps, Thurmann, 1856 ;

Polydiadema randenensis, de Loriol, 1871 ;

Polydiadema rotularis, Agassiz, 1836 ;

Polydiadema superba, Agassiz et Desor, 1846 ;

Polydiadema bonei, Woodward, 1856 ;

Polydiadema cotteaui, Lambert, 1892 ;

Ci-dessous : spécimen provenant de la sous-zone à Achilles (biozone à Cymodoce).

Critères de détermination :

- espèce surbaissée (double calotte circulaire)

- espèce de petite taille (20mm en moyenne)

- faible hauteur du test (10 mm maximum)

- pôles aplatis

- grande bouche à pourtour incisé

- anus de grande taille

- tubercules percés et fortement crénelé

Psephechinus perlatus.

Psephechinus perlatus


Espèce-type :

Stomechinus michelini, Cotteau, 1857.

 

Synonymes :

Psephechinus michelini, Cotteau, 1857 ;

Psephechinus, Pomel, 1883 ;

Ci-dessous : spécimens provenant de la sous-zone à Achilles (biozone à Cymodoce).

Critères de détermination :
- test rond aplati sur le dessous, bombé sur le dessus
- test ne dépassant pas 50 mm
- disque apical petit
- aires interambulacraires munies de tubercules fins, lisses et non percés
- aires ambulacraires munies de tubercules presque de même taille que ceux de l'aire interambulacraire

Pseudocidaris mammosa.

Pseudocidaris mammosa

 

Espèce-type :

Hemicidaris thurmanni, Agassiz, 1840.

 

Synonymes :

Pseudocidaris thurmanni, Agassiz, 1840 ;

Pseudocidaris acinum, Desor, 1856 ;

Pseudocidaris alpina, Agassiz, 1840 ;

Pseudocidaris clunifera, Agassiz, 1840 ;

Pseudocidaris collignoni, Lambert ;

Pseudocidaris durandi, Peron et Gauthier ;

Pseudocidaris lusitanica, de Loriol, 1876 ;

Pseudocidaris mammosa, Agassiz, 1840 ;

Pseudocidaris precincta, lambert, 1933 ;

Pseudocidaris raratuberculata, Kier, 1972 ;

Pseudocidaris depressa, Kier, 1972 ;

Pseudociadris romani, Kier, 1972 ;

Ci-dessous : spécimens provenant de la sous-zone à Achilles (biozone à Cymodoce).

Critères de détermination :
- oursin globuleux, haut avec un sommet légèrement aplati
- espèce de taille moyenne (40 mm diam. Max)
- apex petit sans suranale
- tubercules crénelés sauf les plus adapicaux
- cercles scrobiculaires complets
- radioles en forme de massues. (Formes et tailles variables suivant leur position sur le test)
- Orifice buccal large avec incisions

Pseudocidaris thurmanni.

Pseudocidaris thurmanni


Espèce-type :

Pseudicidaris thurmanni, Lambert, 1900.

Synonymes :

Hemicidaris mammosa, Agassize et Desor, 1847 ;

Pseudociadris mammosa, Cotteau, 1880 ;

Pseudocidaris thurmanni, Cotteau, 1883 ;

Ci-dessous : spécimens provenant de la sous-zone à Chatelaillonensis (biozone à Cymodoce).

Critères de détermination :
- oursin globuleux, haut avec un sommet légèrement aplatis
- espèce de taille moyenne (25 mm diam. en moyenne)
- apex petit sans suranale
- tubercules crénelés sauf les plus adapicaux
- cercles scrobiculaires complets
- radioles en forme de massues. (Formes et tailles variables suivant leur position sur le test).
- Orifice buccal large avec incisions

Les albums-photos à la une !

Le Burdigalien inférieur de Gironde

 

Album 1

 

Album 2


Le MHN de La Rochelle

 

Article + Album


Le gisement paléontologique d'Angeac

 

Article + Album

Le MNHN de Paris

 

Article + Album


Une manifestation, une exposition, une publication, une découverte en rapport avec la paléontologie et les Charentes ?     Envoyez nous vos communiqués à :

Devenez acteur de ce site-web !

Vous êtes passionné de paléontologie ? Vous avez écrit un article sur la paléontologie des Charentes et vous ne savez pas où le publier ? Devenez acteur de ce site-web en nous proposant vos articles !