Ouest-Paléo
Ouest-Paléo

Le Kimméridgien charentais

I- Les échinides réguliers du Kimméridgien inférieur des Charentes (page 3)

Retrouvez ci-dessous la liste des échinides détaillés sur cette page :


-Pseudodiadema tetragramma

-Pseudosalenia tuberculosa   

-Rhabdocidaris orbignyana

-Rolliericidaris etalloni

-Tetragramma (Hexagramma) planissimum

Pseudodiadema tetragramma.

Pseudodiadema tetragramma

Espèce-type :

Cidarites pseudodiadema, Lamarck, 1816.


Synonymes :

Pseudodiadema pseudodiadema, Lamarck, 1816 ;

Pseudodiadema orbignyanum, Cotteau, 1851 ;

Pseudodiadema, Mc Coy, 1848

Ci-dessous : spécimens provenant de la sous-zone à Achilles (biozone à Cymodoce).

Critères de détermination :
- test rond aplati sur le dessous et sur le dessus
- orifice buccal large muni d'échancrures
- test ne dépassant pas 50 mm
- disque apical petit et de type dicyclique
- aires interambulacraires munies de tubercules fins, lisses, percés et crénelés (sauf les adapicaux)
- aires ambulavraires munies de tubercules lisses et fins,  percés et crénelés
- tubercules diminuant progressivement vers l'apex

Pseudosalenia tuberculosa.

Pseudosalenia tuberculosa

Espèce-type :

Pseudosalenia flexuosa par désignation origienelle.

 

Synonymie :

Pseudosalenia beltremieuxi Cotteau 1882 ;

Pseudosalenia malogostiana, Radwanska 1999 ;

Pseudosalenia aspera, Agassiz 1840 ;

Pseudosaleia tuberculosa, Agassiz in Agassiz et Desor, 1846 ;

Pseudosaleia tuberculosa, Vadet 2002 ;

Ci-dessous : spécimens provenant de la sous-zone à Achilles (biozone à Cymodoce).

Ci-dessous : spécimens provenant de la sous-zone à Chateliallonensis (biozone à Cymodoce).

ritères de détermination :

- organisme sphéroidal assez petit (20 mm maximum)

- espèce aplatie aux deux poles avec large orifice buccal

- anus elliptique un peu excentré

- apex de grande taille

- gros tubercules interambulacraires

- tubercules ambulacraires diminuant brutalement de taille à l'ambitus

Rhabdocidaris orbignyana.

Rhabdocidaris orbignyana

Espèce-type :

Rhabdocidaris orbignyana, Aggassiz in Desor, 1856.


Synonymes :

Rhabdocidaris nobilis non Münster, Radwanska, 1999 ;

Rhabdocidaris orbignyana, Radwanska, 1999 ;

 

Discussion : Rhabdocidaris orbignyana est une espèce très rare au sein des niveaux de la sous-zone à Achilles. Très peu de spécimens ont été découverts.

Ci-dessous : spécimens provenant de la sous-zone à Achilles (biozone à Cymodoce).

Discussion : Rhabdocidaris orbignyana est une espèce beaucoup plus courante au sein des niveaux de la sous-zone à Chatelaillonensis.

Ci-dessous : spécimens provenant de la sous-zone à Chateliallonensis (biozone à Cymodoce).

Critères de détermination :
- cidaris de grande taille (jusqu’à 100 mm de diamètre).
- organisme sphéroïdal avec pôles aplatis.
- grand apex de type dicyclique.
- orifice buccal rond de grande taille.
- présence d’un sillon interporal.
- gros tubercules ; certains ont la base crénelée.
- radioles en spatules ou losangiques (principalement), crénelés et pourvus d’une collerette bien marquée

Rolliericidaris etalloni.

Rolliericidaris etalloni

Espèce-type : 

Diplocidaris etalloni, desor et de Loriol, 1869.


Synonymes :

Rolliericidaris etalloni, desor et de Loriol, 1869 ;

Rolliericidaris alternans, Quenstedt ;

Critères de détermination :
- test connu seulement à partir de fragments
- test haut (60 mm)
- diamètre moyen présumé 90 mm
- disque apical et orifice buccal inconnus
- aires interambulacraires larges, munies de tubercules percés et crénelés
- aires ambulavraires munies de sillons larges
- forte granulation du test


Discussion : Rolliericidaris etalloni reste un échinide extrêment rare dans les niveaux de la sous-zone à Achilles. Il n'en a été mis au jour que des fragments de test présumés. L'oursin devait être de grande taille et malgrès celà, il devait être relativement fragile pour ne pas avoir été conservé dans les sédiments du fond marin. Il ne fréquentait vraisemblablement pas les biohermes. Cette espèce n'est pas recensée au sein des niveaux de la sous-zone à Chatelaillonensis.

Tetragramma (Hexagramma) planissimum.

Tetragramma (Hexagramma) planissimum
Espèce-type :

Cidarites variolare, Brongniart. Cuvier et Brongniart, 1822. 

 

Synonymes :

Tetragramma agassiz, Agassiz, 1838

Ci-dessous : spécimens provenant de la sous-zone à Achilles (biozone à Cymodoce).

Ci-dessous : spécimens provenant de la sous-zone à Chateliallonensis (biozone à Cymodoce).

Critères de détermination :
- organisme surbaissé avec pôles aplatis (double calotte circulaire)

- apex de grande taille

- grand disque apical monocyclique

- large orifice buccal indenté

- plaques interambulacraires un peu plus larges que hautes

- plaques munies d’un seul gros tubercule en position centrale

- granulation très fine du test

- tubercules ambulacraires et interambulacraires de taille similaire et crénelés

- orifice buccal moins étendu que l’apex

- taille moyenne 10 mm ; taille maximale 20 mm

Les albums-photos à la une !

Le Burdigalien inférieur de Gironde

 

Album 1

 

Album 2


Le MHN de La Rochelle

 

Article + Album


Le gisement paléontologique d'Angeac

 

Article + Album

Le MNHN de Paris

 

Article + Album


Une manifestation, une exposition, une publication, une découverte en rapport avec la paléontologie et les Charentes ?     Envoyez nous vos communiqués à :

Devenez acteur de ce site-web !

Vous êtes passionné de paléontologie ? Vous avez écrit un article sur la paléontologie des Charentes et vous ne savez pas où le publier ? Devenez acteur de ce site-web en nous proposant vos articles !