Ouest-Paléo
Ouest-Paléo

Vertèbrés crétacés

Le Berriasien charentais

 

Le Berriasien est le premier étage géologique du Crétacé inférieur, il est situé après le Tithonien (Jurassique supérieur) et avant le Valanginien. Il est daté entre -145 millions d’années et -139,8 millions d’années.

 

Le stratotype a été défini à Berrias (aujourd’hui Berrias-et-Casteljau) en 1852, tandis que le Point Stratotypique Mondial (ou Global Boundary Stratotype Section and Point, ou Clou d’or) n’est quand a lui pas encore défini. La base du Berriasien,qui est aussi celle du Crétacé, n’est donc pas clairement défini mais elle pourrait être proche de la première apparition de l’ammonite Berriasella jacobi.

 

Le Berriasien été englobé par les anciens auteurs dans l’étage Portlandien, avec le Tithonien, ou dans le faciès purbeckien, ce qui fait qu’il n’a été que peu étudié.

 

 

Le Stratotype.

En 1852 le stratotype du Berriasien a été défini à partir d’une couche de calcaire typique que l’on retrouvait sur la commune de Berrias,  en Ardèche, couche découverte dans le thalweg où coure un ruisseau, le Graveyrou. De nos jours l’observation du sommet de la série est rendu difficile par les alluvions du ruisseau qui le masque en grande partie.

 

 

Le Berriasien dans les Charentes.

A l’heure actuelle le Berriasien charentais n’est connu que dans la région de Cognac. Cette région forme au Berriasien une dépression propice au développement de lagunes, lagunes qui généreront des sursalures locales, ce qui en, bloquant le développement de carbonates, entrainera dépôts de gypse et d’argiles. On retrouvera donc un paysage de lagunes à évaporites, proches du rivage marin, avec un climat chaud de type tropical.

 

Le principal site du Berriasien charentais, Cherves de Cognac, en Charente, a fait l’objet de fouilles pendant 8 années par les universités de Lyon et de Poitiers, ainsi que par le CNRS. Il a aussi vu de nombreuses collaborations scientifiques nationales et internationales : Museum National d’Histoire Naturelle de Paris, Geologisk Museum de Copenhague (Danemark), Natural History Museum de Londres (Grande-Bretagne), University College de Londres (Grande-Bretagne), University de Wolverhampton (Grande-Bretagne), Université de Würzburg (Allemagne), Ecole Polytechnique de Zürich (Suisse), Université de Stockholm (Suède), Université de Barcelone (Espagne)…

 

 

 

 

Il s’agit d’une exploitation de gypse où l’on en extrait plus de 400 000 tonnes par an, gypse, qui sera transformé en plâtre.

Outre le gypse on trouve dans cette carrière des marnes, du calcaire et des argiles noires. Ces couches sont peu fossilifères, sauf quelques unes qui ont livrée une faune exceptionnelle et qui forment un bone-bed. Grâce à certains restes fossiles (ostracodes, charophytes et dinoflagellés) retrouvés ces couches ont pu être datées du Berriasien inférieur à moyen (-141 à -135 millions d’années).

 

Dans le Berriasien charentais on retrouve une faune variée, avec, entre autres :

- des poissons osseux, Belonostomus, Scheenstia, Caturus,

- des requins, Polyacrodus, Lissodus

- des crocodiles, Goniopholis, Pholidosaurus, Bernissartia, Theriosuchus,

 

- des tortues, Tretosternon, Pleurosternon,

- des lépidosauriens, Homeosaurus maximiliani,

- des dinosaures, Camarausaurus, Nuthetes destructor,

- des gastéropodes, Viviparus,

- des bivalves, Protocardia intexta, Corbula inflexa,

- des mammifères, Spalacotherium evansae, Pinheirodon pygmaeus, Thereuodon.

- des ptérosaures,

- des oiseaux

 

 

 

Aux dernières nouvelles le site d’Angeac-Charente (lien) serait lui aussi daté du Berriasien, ce qui ferait un 2ème site d’exception pour cette période dans les Charentes.

Il serait légèrement plus récent que le site de Cherves. Cela sera développé dès qu'il y aura confirmation de cette information.

 

 

Les découvertes réalisées ont permis d’en savoir plus sur l’environnement charentais au Berriasien. Différentes interprétations de l’environnement ont été proposées : Coquand, 1858 ; Delfaud et Gottis, 1966 ; Platel, 1980 ; Bourgueil et al., 1986 ; Schnyder, 2003 ; El Albani, 2004.

 

D’après les dernières études (Pouech, 2008), on peut donner l’interprétation suivante :

-la partie basale avec des conditions saumâtres, enregistrant une incursion marine (couche C7).

-la partie inférieure de la seconde unité est soumise à des conditions et des salinités variables, dans un milieu faiblement anoxique.

-la partie sommitale enregistre une accentuation progressive des conditions sèches, que l’on peut associer à un milieu plus ouvert, plus oxygéné, à des émersions plus fréquentes, enregistrant des influences dulçaquicoles.

-les différents microfossiles indiquent un faible transport.

L’environnement de dépôt peut être envisagé comme un milieu de type sebkha à la base de série, pour évoluer vers une lagune d’eau douce à saumâtre, voire un milieu lacustre dans la partie sommitale.

 

La biogéochimie isotopique de l’oxygène a permis de déterminer que l’environnement était globalement chaud et aride.

 

 

 

Références bibliographiques.

- Billon-Bruyat  J.-P., 2003. Les écosystèmes margino-littoraux du Jurassique terminal et du Crétacé basal d'Europe occidentale: biodiversité, biogéochimie et l'événement biotique de la limite Jurassique-Crétacé. Thèse soutenue le 05 décembre 2003 à l'Université de Poitiers.

- Billon-Bruyat  J.-P., Mazin J-M. &  Pouech J., 2010. A stegosaur teeth (Dinosauria, Ornithischi) from the Early Cretaceous of southwestern France.

- Bourgueuil B., Hantzpergue P. et Moreau P., 1986. Carte géologique de la France à 1/50 000, feuille Matha. Bureau de Recherches Géologiques et Minières, Orléans.

- Buffetaut et al, 1989. Poissons et reptiles continentaux du Purbeckien de la région de Cognac (Charente).

- Coquand H. 1862. Description physique, géologique, paléontologique et minéralogique du département de la Charente, tome 2.

- Coquand H. 1858. Mémoire sur la formation crétacée du département de la Charente.

- Gabilly J., Cariou E. et alii, 2007. Guide géologique  - Poitou, Vendée, Charentes.

- Galbrun B., Rasplus L., Le Hegarat G., 1986. Données nouvelles sur le stratotype du Berriasien : corrélations entre magnétostratigraphie et biostratigraphie.

- Mazin J.-M., Billon-Bruyat  J.-P., Pouech  J. and Hantzpergue P., 2006. The Purbeckian site of Cherves de- Cognac (Berriasian, Early Cretaceous, southwest France): a continental ecosystem accumulated in an evaporitic littoral depositional environment. 9th International Symposium on Mesozoic Terrestrial Ecosystems and Biota, Abstracts and Proceedings Volume 84-88.

- Mazin J.-M., Billon-Bruyat J.-P. and Pouech J., 2005. The Purbeckian crocodilians from Cherves-De-Cognac (Berriasian, southwestern France). 53rd Symposium of Vertebrate Palaeontology  and Comparative Anatomy, 2005 (London).

- Mazin J.-M., Billon-Bruyat J.-P., Lenglet T. and Tournepiche J.-F., 2001. New excavation on the "Purbeckian" site of Cherves (south-western France): a rich reptilian community revealing a terrestrial ecosystem. 6th European Workshop on Vertebrate Palaeontology - Florence and Montevarchi (Italy) - September 19-22, 2001.

- Néraudeau D., Mazan et Vullo R., 2013. Fossiles de la préhistoire charentaise.

- d’Orbigny A., 1842-1843. Paléontologie française : description zoologique et géologique de tous les animaux mollusques et rayonnés fossiles de France, tome 2 : Gastéropodes.

- d’Orbigny A., 1850. Prodrome de paléontologie stratigraphique universelle des animaux mollusques et rayonnés fossiles.

- d’Orbigny A., 1852. Cours élémentaire de paléontologie et de géologie stratigraphiques.

 - Platel J.-P., 1980. Le bassin gypsifère des Charentes. Service Géologique Régional Poitou-Charentes, Poitiers, France, 47pp.

- Pouech J., Mazin J.-M., Tafforeau P., 2008. The site of Cherves-de-Cognac (Berriasian, SW France): a case of "discrete" Konzervat Lagerstätt leading to physiological conclusions. Geophysical Research Abstracts, Vol. 10, EGU General Assembly 2008.

- Pouech J., Mazin J.-M. and Billon-Bruyat J.-P., 2006. Microvertebrate biodiversity from Cherves-de-Cognac (Lower Cretaceous, Berriasian: Charente, France). 9th International Symposium on Mesozoic Terrestrial Ecosystems  and Biota, Abstracts and Proceedings Volume 96-100.

- Pouech J. and Mazin J.-M, 2006. Taxonomic diversity of micro-vertebrates from Cherves-de-Cognac (Berriasian, Charente, France). 54th Symposium of Vertebrate Palaeontology and Comparative Anatomy, 12-16/09/2006 (Paris).

- Pouech J., 2005. Mammals from Cherves-de-Cognac (Charente, France, Berriasian). 53rd Symposium of Vertebrate Palaeontology and Comparative Anatomy, 2005 (London).

- Pouech J., 2008. Position des mammifères dans les écosystèmes mésozoïques d'Europe.

Les albums-photos à la une !

Le Burdigalien inférieur de Gironde

 

Album 1

 

Album 2


Le MHN de La Rochelle

 

Article + Album


Le gisement paléontologique d'Angeac

 

Article + Album

Le MNHN de Paris

 

Article + Album


Une manifestation, une exposition, une publication, une découverte en rapport avec la paléontologie et les Charentes ?     Envoyez nous vos communiqués à :

Devenez acteur de ce site-web !

Vous êtes passionné de paléontologie ? Vous avez écrit un article sur la paléontologie des Charentes et vous ne savez pas où le publier ? Devenez acteur de ce site-web en nous proposant vos articles !