Ouest-Paléo
Ouest-Paléo

Le Cénomanien charentais

I- Les chondrichtyens du Cénomanien des Charentes (3)

Retrouvez ci-dessous la liste des chondricthyens détaillés sur cette page :

 

-Roulletia bureaui 

-Scapanorhynchus minimus 

-Squalicorax baharijensis

-Squalicorax cf. intermedius 

-Squalicorax falcatus 

-Squalicorax sp.

-Squatirhina 

-Tribodus morlati 

-Turioniabatis cappettai

Roulletia bureaui.

Roulletia bureaui (Vullo, 2005)
espèce-type:

Roulletia bureaui (Vullo, 2005)


 

Lamniformes, Berg, 1958

Odontaspididae, Müller & Henle, 1839

 

 

Synonymes:

 

 

Il s'agit d'un odontaspididae de petite taille, qui se rapproche de Carcharias amonensis.  

 

Espèce nommée en l'honneur de Mr Michel Bureau, paléontologue amateur ayant récolté le matériel.

Critères de détermination :

 

- Dents à cupide principale présentant un fort renflement basilo-labial.

- Faces linguale et labiale lisses.

- Une paire de denticules latéraux peu divergents, de petite taille, parfois atrophiés.

Bibliographie :

 

-Les vertébrés du Crétacé Supérieur des Charentes (Sud-Ouest de la France) : biodiversité, taphonomie, paléoécologie et paléobiogéographie). Romain Vullo, 2005.

Scapanorhynchus minimus.

Scapanorhynchus minimus  (Landemaine, 1991)
espèce-type:



 

Lamniformes, Berg, 1958

Mitsukurinidae, Jordan 1898

 

 

Synonymes:

 

 

On retrouve fréquemment Scapanorhynchus minimus dans le Cénomanien de l'ouest de la France et du nord de l'Espagne.

 

Critères de détermination :

 

- Dents graciles et très effilées.

- Face linguale présentant des plis.

- Une paire de denticules droits et fins.

- Taille max des dents antérieures 20mm.

- Face interne des cuspides principales porte une forte striation, de type scapanorhynchiforme et étendue presque jusqu'à l'apex.

- Face externe le plus souvent lisse.

Bibliographie :

 

-Les vertébrés du Crétacé Supérieur des Charentes (Sud-Ouest de la France) : biodiversité, taphonomie, paléoécologie et paléobiogéographie). Romain Vullo, 2005.

-Sélaciens nouveaux du Crétacé supérieur du Sud-Ouest de la France : Quelques apports à la systématique des élasmobranches. Olivier Landemaine, 1991

Squalicorax baharijensis.

Squalicorax baharijensis (Stromer, 1927)
espèce-type:

Corax pristodontus, Agassiz, 1843


 

Lamniformes, Berg, 1958

Anacoracidae, Casier, 1947

 

 

Synonymes:

Squalicorax kaupi, Bilelo, 1969

Squalicorax baharijensis, Slaughter and Thurmond, 1974

Squalicorax curvatus, Meyer, 1974

Squalicorax baharijensis, Werner, 1989

Squalicorax curvatus, Welton and Farish, 1993

Squalicorax baharijensis, Cappetta and Case, 1999

Squalicorax baharijensis, Case, 2001

Squalicorax baharijensis, Bernardez, 2002

 

 

On retrouve cette espèce en Egypte, Amérique du Nord et en Europe.  

 

Dans tous les gisements où Squalicorax baharijensis a été découvert on note aussi la présence de Carcharias amonensis.

 

Critères de détermination :

 

- Dent plus longue que large.

- Couronne relativement étroite.

- Tranchant mésial montre une courbure régulière.

- Tranchant distal rectiligne.

- Tranchants finement denticulé.

- Racine assez épaisse.          

Bibliographie :

 

-Les vertébrés du Crétacé Supérieur des Charentes (Sud-Ouest de la France) : biodiversité, taphonomie, paléoécologie et paléobiogéographie). Romain Vullo, 2005.


Squalicorax cf. intermedius.

Squalicorax cf. intermedius (Glückman and Shvazhaite, 1971)
espèce-type:

Corax pristodontus, Agassiz, 1843


 

Lamniformes, Berg, 1958

Anacoracidae, Casier, 1947

 

 

Synonymes:

 

 

 

Espèce connue dans le Cénomanien supérieur de Charente-Maritime.

Critères de détermination :

 

-

Bibliographie :

-New sharks and rays from the Cenomanian and Turonian of Charentes, France. Acta Palaeontologica Polonica, 52 (1): 99-116. Vullo, Cappetta & Neraudeau 2007.

-Sharks of the family Anacoracidae from the Cenomanian and Turonian of Lithuania, Pre-Volga's region and Middle Asia. Paleontologiia i Stratigraphiia Pribatltiki Belorussii, 3: 185-194,1 pl. Glückman and Shvazhaite, 1971

Squalicorax falcatus.

Squalicorax falcatus (Agassiz, 1843)
espèce-type:

 

 

Lamniformes, Berg, 1958

Anacoracidae, Casier, 1947

 

 

Synonymes :

Galeus pristodontus, Geinitz, 1839

Corax falcatus, Agassiz, 1843

Corax heteredon, Reuss, 1845

Corax obliquus, Reuss, 1845

Corax falcatus, Dixon, 1850

Corax heteredon, Roemer, 1852

Corax heteredon, Kiprijanoff, 1853

Corax falcatus, Pictet & Campiche, 1858

Corax elongatus, Coquand, 1860

Corax boreaui, Coquand, 1860

Corax incisus, Stoliczka, 1873

Galeocerdo falcatus, Leidy, 1873?

Corax heteredon, Zarecznego, 1874?

Corax heteredon, Fritsch, 1878

Corax falcatus, Sauvage, 1880

Corax falcatus, Woodward, 1889

Corax curvatus, Williston, 1900

Corax falcatus, Leriche, 1902

Anacorax falcatus, Dartevelle & Casier, 1943

Paleocorax falcatus, Glyckman, 1964

Squalicorax falcatus, Applegate, 1964

Anacorax falcatus, Taverne, 1970?

Anacorax falcatus, Antunes, 1972

 

Remarques :

Squalicorax falcatus est un requin de taille moyenne, (jusqu'à 3 mètres de long), avec des dents relativement petites. Il est connu du Cénomanien au Santonien. On le retrouve aux Etats-Unis, au Maroc, en France, au Canada et en République Tchèque.  

 

La petite taille de ses dents laisse supposer qu'il chassait de petites proies, mais il devait être aussi charognard ; des traces de ses morsures ont été retrouvées sur des os de reptiles marins. Des squelettes complets et relativement bien conservés ont été découverts au Kansas, au Wyoming et au Dakota. Ces découvertes ont permis d'étudier la structure de sa peau et de déduire qu'il devait être un nageur rapide.

Critères de détermination :

 

- Dent de petite taille.

- Bord postérieur de la couronne toujours profondément échancré.

- Talon net.

Bibliographie :

-Les sélaciens des terrains néocrétacés & paléocènes de Belgique & des contrées limitrophes, élèments d'une biostratigraphie intercontinentale. J. Herman, 1977

Squalicorax sp.

Squalicorax sp. (Whitley, 1939)
espèce-type:

 

 

Lamniformes, Berg, 1958

Anacoracidae, Casier, 1947

 

 

Synonymes :

 

 

Les Squalicorax sont des requins lamniformes qui vécurent au Crétacé dans de nombreuses régions du globe: Maroc, Etats-Unis, France, Belgique, Pays-Bas, Kazakhstan...

 

Ce genre comprend plusieurs espèces:

-Squalicorax dalinkevichiusi, Glikman & Shvazhaite, 1971

-Squalicorax falcatus, Agassiz, 1843

-Squalicorax kaupi, Agassiz, 1843

-Squalicorax primaevus, Dalinkevicius, 1935

-Squalicorax primigenius, Landemaine, 1991

-Squalicorax pristodontus, Agassiz, 1843

-Squalicorax volgensis, Glikman, 1971

 

 

 

Critères de détermination :

 

-

Bibliographie :

-Les sélaciens des terrains néocrétacés & paléocènes de Belgique & des contrées limitrophes, élèments d'une biostratigraphie intercontinentale. J. Herman, 1977

Squatirhina.

Squatirhina
espèce-type:


 

Orectolobiformes, Jordan & Fowler, 1903

Orectolobidae, Applegate, 1972

 

 

Synonymes:

 

 

Critères de détermination :

 

-

Bibliographie :

 

-

Tribodus morlati.

Tribodus morlati (Landemaine, 1991)
espèce-type :

 

 

Hybodontiformes, Patterson, 1966

Distobatidae, Werner, 1989

 

 

Synonymes :

Protohypolophites morlati, Landemaine, 1991

Tribodus morlati, Vullo et al., 2003

 

Remarques :

Il s'agit d'un requin présentant une denture très spécialisée, de type broyeur proche de celles de certains batoïdes. 

A l'origine il avait été interprété par Landemaine comme un myliobatiforme dasyatidé primitif.  

 

Il abonde dans certains gisements du Cénomanien basal des Charentes.  

 

Outre l'ouest de la France, le genre Tribodus est présent au Brésil (Albien ou Cénomanien?), au Maroc, en Tunisie, en Algérie, en Lybie, en Egypte et au Congo (Valanginien-Barrémien).

Critères de détermination :

 

- Dents antérieures possèdent une couronne haute et massive.

- Couronne légèrement cuspidée pour les dents latéro-postérieures.

- Ornementation plus prononcée sur les dents latéro-postérieures que sur les dents antérieures.

- Racine de type anaulacorhize.

- Racine moins volumineuse que la couronne et est séparé de celle-ci par une légère constriction.

Bibliographie :

-Les vertébrés du Crétacé Supérieur des Charentes (Sud-Ouest de la France) : biodiversité, taphonomie, paléoécologie et paléobiogéographie). Romain Vullo, 2005

-When the primitive shark Tribodus (hybodontiformes) meets the modern ray Pseudohypolophus (rajiformes) : the unique co-occurrence of these two durophagous Cretaceous selachians in Charentes(SW France). Romain Vullo et Didier Néraudeau, 2008

Turoniabatis cappettai.

Turoniabatis cappettai (Landemaine, 1991)
espèce-type:

Turoniabatis cappettai, Landemaine, 1991

 

 

Rajiformes , Berg, 1940

famille incertae sedis

 

 

Synonymes :

 

 

Remarques :

Il s'agit d'un rajiforme au régime alimentaire de type broyeur.  

On le retrouve dans le Cénomanien de Touraine et du Poitou-Charente.

Critères de détermination :

 

- Dents de petite taille à cuspide globuleuse.

- Contour occlusal subquadrangulaire.

- Cuspide divisée en 2 faces légèrement inégales par une carène transvers peu saillante.

- Face antérieure de la cuspide montrant une protubérance médio-antérieure assez saillante.

- Ornementation de la face postérieure moins affirmée et plus étroité que celle de la face antérieure.

- Plaque basale aussi haute que la cuspide, mais moins étalée dans le sens antéro-postérieur et transversalement.

- Face basilaire plane et divisée en 2 lobes subtriangulaires par un large sillon aux rebords parallèles et au centre duquel s'ouvre un gros foramen.

- Face interne porte une paire de foramens latéro-internes en position assez latérale.

- Face externe subverticale et montrant une paire de foramens latéro-externes plus larges transversalement.

-Dents antérieures symétriques, au contraire des latérales.      

Bibliographie :

 

-Les vertébrés du Crétacé Supérieur des Charentes (Sud-Ouest de la France) : biodiversité, taphonomie, paléoécologie et paléobiogéographie). Romain Vullo, 2005

-Sélaciens nouveaux du Crétacé supérieur du Sud-Ouest de la France. Quelques apports à la systématique des élasmobranches. Société Amicale des Géologues Amateurs, 1: 1-45, 11 fig., 16 pl. O. Landemaine, 1991.

Les albums-photos à la une !

Le Burdigalien inférieur de Gironde

 

Album 1

 

Album 2


Le MHN de La Rochelle

 

Article + Album


Le gisement paléontologique d'Angeac

 

Article + Album

Le MNHN de Paris

 

Article + Album


Une manifestation, une exposition, une publication, une découverte en rapport avec la paléontologie et les Charentes ?     Envoyez nous vos communiqués à :

Devenez acteur de ce site-web !

Vous êtes passionné de paléontologie ? Vous avez écrit un article sur la paléontologie des Charentes et vous ne savez pas où le publier ? Devenez acteur de ce site-web en nous proposant vos articles !