Ouest-Paléo
Ouest-Paléo

Le Campanien charentais

III- Les squamates du Campanien des Charentes

 Retrouvez ci-dessous la liste des squamates détaillés sur cette page :

 

-mosasaure ind.

-Plioplatecarpus

-Prognathodon

 

Mosasaure ind.

Mosasaure ind.
espèce-type:

 

 

Squamates, Oppel, 1811

Mosasauridae, Gervais, 1853

 

 

Synonymes:

 

Les mosasaures sont des reptiles marins, apparentés aux lézards et aux serpents, qui appareissent au Crétacé inférieur pour s'éteindre lors de l'extinction Crétacé-Tertiaire.

Il s'agit d'animaux de grande taille, dont la longueur pouvait être comprise entre 3 et 18 mètres.

 

Le 1er mosasaure décrit fut découvert près de Maastricht en 1780, son nom vient de la Meuse, fleuve qui traverse la ville ("mosasaure" signifiant "lézard de la Meuse"). Depuis d'autres restes ont été découverts en Europe (Belgique, France...), en Amérique du Nord (Canada et Etats-Unis), Pérou, Afrique (Maroc, Angola...), en Australie, en Nouvelle-Zélande et en Antartique.

 

Les mosasaures connaissent leur apogée du Cénomanien au Turonien, avec une radiation spectaculaire, notamment sur les marges de la Tethys méditerranéenne et dans la mer intérieure nord-américaine. Au Turonien ils finissent par devenir de grands prédateurs cosmopolites et très diversifiés.

 

L'origine des mosasaures restent toujours discutée à ce jour: sont-ils apparentés aux Aigialosauridae (et donc aux varans) ou aux serpents?

Critères de détermination :

 

-

Bibliographie:


-

Plioplatecarpus.

Plioplatecarpus
espèce-type:

 

 

Squamates, Oppel, 1811

Mosasauridae, Gervais, 1853  

 

 

Synonymes:

Oterognathus, Dollo, 1889     

Phosphorosaurus, Dollo, 1889

 

Critères de détermination :

 

-

Bibliographie:


-

Prognathodon.

Prognathodon (Dollo, 1889)
espèce-type:

 

 

Squamates, Oppel, 1811

Mosasauridae, Gervais, 1853  

 

 

Synonymes:

 

 

Prognathodon est un mosasaure vivant en eaux profondes.

On le retrouve en Amérique du Nord, Afrique du Nord, Europe et Nouvelle-Zélande, où il vécu durant le Crétacé supérieur.     

 

Critères de détermination :

 

- Dents robustes.

- Taille des dents variables suivant la position dans la mâchoire.

- Fines stries irrégulières sur toute la longueur de la dent.

- Dents symphisaires plus petites et incurvées vers l'intérieur de la gueule.

- Dents latérales légérement incurvées vers le coin des mâchoires et finement crénelées sur les arêtes symphisaires et commissurales.

Bibliographie:


-

Les albums-photos à la une !

Le Burdigalien inférieur de Gironde

 

Album 1

 

Album 2


Le MHN de La Rochelle

 

Article + Album


Le gisement paléontologique d'Angeac

 

Article + Album

Le MNHN de Paris

 

Article + Album


Une manifestation, une exposition, une publication, une découverte en rapport avec la paléontologie et les Charentes ?     Envoyez nous vos communiqués à :

Devenez acteur de ce site-web !

Vous êtes passionné de paléontologie ? Vous avez écrit un article sur la paléontologie des Charentes et vous ne savez pas où le publier ? Devenez acteur de ce site-web en nous proposant vos articles !